LES OBJECTIFS

L’association a pour but :

  • La création d’un réseau de prévention et de sensibilisation « aux replis» identitaires ou qui favorisent le décrochage scolaire, social.
  • Lutter contre la pensée radicale par un échange de pratiques en matière de programmes de prévention, sensibilisation et formation destinés aux acteurs de première ligne.
  • Accompagner, écouter, conseiller et offrir un espace d'échange et d'information aux jeunes, parents, et professionnels de première ligne dans leurs questionnements par rapport à la thématique de la radicalisation.
  • Promouvoir dans les établissements d’enseignement(s) ou dans des réseaux d’éducation(s) permanente(s), des cours communs de réflexion et de découverte des autres, des différents courants philosophiques et religieux, adaptés à tous les âges et niveaux, des aspects positifs des principes constitutionnels et législatifs du respect mutuel. Ces cours sont à adapter à tous les âges et tous les niveaux.
  • Sensibiliser à l'importance de renforcer la lutte contre toutes formes d'exclusion sociale, principalement celles qui touchent aux libertés individuelles et qui prônent la haine et la violence.
  • Sensibiliser à l'importance de combattre les discriminations pour permettre aux jeunes de se forger une identité citoyenne, sociale et inclusive.
  • La création d'une structure institutionnelle dans le but de devenir un interlocuteur valable auprès des pouvoirs publics, notamment par une démarche à la réinsertion socioprofessionnelle et par un accompagnement des personnes favorisant le soin des victimes sous influence.
  • Lutter contre les discours haineux des rabatteurs mais aussi sur Internet et les réseaux sociaux fréquentés majoritairement par les jeunes.
  • Proposer un accompagnement spécifique aux personnes sous influence de groupes favorisant la manipulation psychologique tels que certains réseaux malfaisants.
  • Mettre en place des procédures d’écoute, de formations, de suivis psychologiques et juridiques.
  • Participer à la mise en place de plans de prévention à tous les niveaux que ce soit local ou autres.
  • Organiser des conférences, des débats, des rencontres avec d’autres associations à consonance socio- culturelle.
  • L’association peut accomplir tous les actes se rapportant directement ou indirectement à son objet. Elle peut prêter son concours et s’intéresser à toute activité similaire à ses objectifs.
  • 1
  • 2
  • 3

Les Actions

ll faut augmenter la résistance morale de nos enfants qui représentent les adultes de demain, mais aussi, leur(s) inculquer un esprit critique infaillible et constamment en alerte. La place des parents dans ce combat est tout aussi importante que celle des enseignants, éducateurs... C'est pour cela, que le changement et l'évolution des mentalités(,) doivent se faire au sein de la Société tout entière.

L’éducation

Les jeunes sont à l'écoute! Introduction générale sur les questions autours du conflit syrien,
Définitions des différents termes d'actualités : djihad, radicalisme, radicalisme violent, extrémisme, islamiste, terroriste, islam, islamophobie, antisémitisme, racisme, religion, secte, vivre-ensemble, intégration, esprit critique.

Contre-discours avec l'intervention de différents acteurs extérieurs liés à des thématiques spécifiques: Débats, témoignages, suivi post-intervention.

La Prévention

Notre champ d'action prioritaire reste le réseau scolaire. Saliha Ben Ali, témoigne sur demande dans des écoles, avec pour seul bagage, la souffrance d’une mère ayant perdu la chair de sa chair dans une zone de guerre... Le débat est lancé ! Par des actions régulières dans les écoles, clubs sportifs, associations (de jeunes) diverses ; donnons l’occasion aux jeunes de prendre la parole. Public ciblé : 11/20 ans.

Des actions de prévention-information plus générales sont à organiser dans les Centres fermés ou semi-fermés pour jeunes mais encore dans les prisons. Public ciblé : 14/99 ans.

Le Soutien

Il est essentiel d'accompagner, de soutenir les familles concernées par la radicalisation (violente ou pas) de leur enfant, par le départ de ce-dernier vers une zone de conflit, par un décès. Cet accompagnement doit se faire de manière préventive dans le renforcement des liens parents-enfants en passant entre autre par la communication active entre-eux et ce, le plus tôt possible afin d'éviter des situations de repli dans la structure familliale qui constitue déjà un stade avancé de la radicalisation.

Actualités

















Ressources de prevéntion



Nous soutenir





Si vous désirez venir en aide bénévolement à l'association, vous pouvez
prendre contact au 0032/471.51.27.45
Si vous désirez nous soutenir financièrement, vous pouvez faire un don au :
BE84 3631 5185 5459 au nom de S.A.V.E. BELGIUM ASBL





NOS PARTENAIRES


CONTACT


info@savebelgium.org


0032 471 51 27 45

Effacer